Gérer l'inquiétude

Sur cette page

Accédez à notre menu de ressources pour trouver des moyens de gérer l’inquiétude.

En bref

Bien que souvent perçues comme des sentiments désagréables, l’inquiétude et l’anxiété sont des manifestations émotionnelles que l’être humain a su développer depuis bien longtemps pour pouvoir réagir aux difficultés de la vie. Ces émotions étaient probablement essentielles pour aider nos ancêtres à survivre dans des environnements hostiles, car elles permettent d’attirer notre attention sur ce qui pourrait nous faire du mal et de mieux canaliser notre énergie dans des situations dans lesquelles on se sent menacé.

Malheureusement, dans notre monde moderne, cet héritage émotionnel d’anxiété a beaucoup perdu de son utilité. Notre instinct de « lutte ou de fuite » n’est pas nécessairement utile pour faire face aux situations stressantes auxquelles nous sommes confrontés, et certains d’entre nous éprouvent le plus souvent des niveaux d’inquiétude et de peur trop exagérés par rapport aux menaces auxquelles ils sont confrontés. Ces états émotionnels intenses peuvent provoquer des symptômes physiques désagréables qui ont des effets négatifs sur notre santé.

L’angoisse peut également nuire à notre vie sociale et professionnelle en nous amenant à fuir la moindre situation susceptible de nous causer des soucis. Si le repli sur soi peut aider à avoir ce sentiment de sécurité immédiat, avec le temps, ce réflexe devient la cause même de notre incapacité à gérer nos angoisses, ce qui ne fait qu’exacerber le problème.

Ressources pour Gérer l’inquiétude

Comment cela se manifeste ?

Bien qu’il soit tout à fait normal de se sentir stressé ou inquiet par moments, cela peut devenir un problème lorsque l’inquiétude devient chronique, incontrôlable ou exagérée (c’est-à-dire plus intense que la situation ne le justifie).

L’inquiétude et l’angoisse peuvent entraîner toute une série de symptômes. Voici quelques-uns de ces symptômes que vous pourriez ressentir :

Difficultés à se détendre, ainsi qu’à s’endormir ou à garder le sommeil

  • Fatigue

  • Transpiration excessive

  • Accélération du rythme cardiaque

  • Frissons et grelottements

  • Douleurs d’estomac, nausées et vomissements

  • Maux de tête

  • Tensions dans le corps

  • Difficultés à contrôler ou à arrêter les inquiétudes

Il arrive aussi que certaines personnes soient victimes de crises de panique (également appelées crises d’angoisse). Ces crises peuvent entraîner des symptômes similaires à ceux d’une crise cardiaque, telles que des douleurs thoraciques et une accélération du rythme cardiaque. Si vous êtes victime d’une crise de panique, vous pouvez sentir que vous n’avez pas de contrôle sur votre propre corps et avoir un sentiment de malheur imminent, comme si quelque chose de terrible allait se produire.

Si vous êtes en danger immédiat ou si vous avez besoin d’une aide urgente, appelez le 911. Si vous souhaitez en parler à un spécialiste des situations de crise, cliquez ici.

Faites un pas vers le bien-être

1. Apprenez à reconnaître les distorsions cognitives

Si vous vous rendez compte que vos inquiétudes et vos peurs ne sont pas ancrées dans la réalité, vous serez mieux en mesure de vous libérer de cet engrenage de pensées malsaines.

2. Réservez du temps pour des exercices d’état de conscience réfléchie

Même un court exercice de 5 minutes sur l’état de conscience réfléchie peut vous apaiser et vous aider à gérer l’inquiétude.

3. Intégrez l’exercice à votre routine

Le simple fait d’aller marcher peut grandement vous aider à retrouver votre calme.

4. Envisagez de faire appel à un professionnel

Nous pouvons vous mettre en contact avec un conseiller ou un intervenant en situation de crise qui comprendra l’épreuve que vous traversez et vous aidera à la surmonter.

Aider quelqu'un d'inquiet

Si l’un de vos proches est en proie à des problèmes liés à l’inquiétude ou à l’anxiété, vous avez probablement remarqué que cette personne ne perçoit pas les choses de la même manière que vous. Par exemple, elle tend le plus souvent à fuir certaines situations ou encore, elle réagit de manière exagérée face à des situations qui lui semblent malencontreuses.

De telles expériences sont parfois très exaspérantes, mais il est important de se dire que ces personnes ne font pas cela de leur plein gré, ni n’essaient de jouer les « introvertis », mais qu’elles se comportent de la sorte seulement parce qu’elles voient certaines situations comme des menaces. Dans de telles situations, la meilleure chose que vous puissiez faire pour aider, c’est de vous montrer patient et faire preuve de compassion.

Il peut parfois sembler évident de réagir aux inquiétudes de l’autre en le rassurant en lui disant que ses craintes et inquiétudes ne sont pas fondées. Le fait de repousser un peu les choses peut aussi être utile, mais cette approche peut créer un effet inverse, en nourrissant ce besoin de se faire rassurer toujours davantage pour faire face à ces inquiétudes. Dans la plupart des cas, il est préférable d’aider cette personne à ne pas penser à ce qui pourrait causer son anxiété, tout en faisant preuve de compassion et de compréhension.

Vous souhaitez obtenir plus d’outils pour améliorer votre bien-être?

Inscrivez-vous pour avoir accès à nos programmes de bien-être approuvés par des experts et à nos outils vous permettant d’évaluer vos résultats et d’en faire le suivi.

Créer un compte

Avez-vous trouvé cette resource utile?

Vous aimeriez peut-être consultez ces resources